Quand coucher avec un nouvel homme?

Nous avons reçu cette question, de la part d’une de nos lectrices:

« Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour vos conseils. Ils se sont avérés fructueux. Je viens de rencontrer quelqu’un qui a l’air sérieux, il y a une semaine. J’ai réussi à oublier ma déception passée et désormais j’ai vraiment le coeur en fête!

Cependant, j’ai quand même une petite question, un petit doute sur lequel vous pourrez m’éclairer. Parce que je pense qu’il ne va pas tarder à me proposer de faire l’amour. De mon côté, le désir est là, mais j’ai peur que ça soit encore trop tôt et qu’il ne soit pas encore vraiment attaché à moi. Il ne m’a pas encore dit « je t’aime ». Alors je ne sais pas trop comment faire. Qu’en pensez-vous?

Merci d’avance pour votre réponse. Marion »

Tout d’abord, bravo Marion et merci pour votre message – nous sommes ravis pour votre nouvelle rencontre ! :-)

La question de « quand se donner physiquement à un nouvel homme » revient régulièrement et concerne un moment fort de la relation, donc nous allons prendre cette opportunité pour y répondre.

Certaines femmes vont plutôt vite en besogne, tandis que d’autres préfèrent attendre plusieurs rendez-vous, voir un engagement tangible de la part de l’homme.

Alors quelle approche est la meilleure ?

Et les femmes « trop rapides » sacrifient-elles leurs chances à une relation sérieuse ?

Ces questions reposent sur l’idée que les hommes seraient des hypocrites sexuels : ils pousseraient les femmes à coucher avec eux et ensuite les jugeraient mal pour l’avoir fait. La supposition de l’homme serait alors qu’une femme qui couche vite doit se comporter de cette manière avec beaucoup d’autres hommes, ce qui abaisse sa valeur perçue. Après tout, si elle est facile, c’est qu’elle ne doit pas avoir beaucoup de valeur, n’est-ce pas ? Car ce qui a de la valeur se mérite, non ?

Pas si vite.

Nous sommes deux hommes, et nous rejetons formellement ce raisonnement.

Là où nous sommes d’accord, c’est que OUI, la valeur perçue est absolument déterminante lorsqu’il s’agit de garder un homme durablement et ne pas finir en plan lit. C’est pourquoi notre e-book « Le Mode d’Emploi » développe longuement comment être (et projeter que vous êtes) une femme de valeur.

Par contre, NON NON et re-NON, faire attendre un homme n’est PAS en soi une démonstration de valeur.

Une bonne relation ne tient pas à ça près. Une belle et valable rencontre est quelque chose d’étonnement robuste, qui ne se laisse pas dérailler par de tels détails. Si l’homme doit vous revoir, alors il vous reverra.

A l’inverse, si Monsieur n’est pas intéressé, alors il ne vous reverra pas. Et ça ne sera PAS parce que vous avez couché trop vite ou pas assez vite, mais simplement parce qu’il n’était pas assez intéressé par vous (et mieux vaut le savoir tôt que tard, pour pouvoir passer au suivant).

Alors peu importe vos actions?

C’est pas ça non plus.

En réalité, ça n’est pas tant votre action (coucher vite ou attendre) qui compte, mais plutôt votre état d’esprit qui va donner le cadre et le contexte de votre action.

Pour vous en convaincre, comparez les actions et états d’esprits suivants:

Cas d’une femme qui couche rapidement :
- Une femme couche rapidement pour faire plaisir à l’homme et ainsi marquer des points.
- Une femme couche rapidement, malgré la pression sociale, parce qu’elle en a vraiment ENVIE.

Cas d’une femme qui attend :
- Une femme fait attendre l’homme par peur d’être mal jugée.
- Une femme fait attendre l’homme parce qu’elle a ENVIE de faire durer un peu plus la tension sexuelle.

Qu’elle soit rapide ou qu’elle attende, une femme peut soit avoir un état d’esprit REACTIF (elle réagit à l’attente perçue de l’homme) ou au contraire PROACTIF (elle fait ce qu’elle veut vraiment).

Quelle sont les conséquences pour sa valeur perçue ?

Tout comme les femmes, les hommes savent intuitivement détecter la foule de petits signaux qui trahissent un manque de confiance en soi.

Dès lors, une femme qui couche rapidement pour marquer des points trahira subtilement mais immanquablement à l’homme son manque de confiance en elle. Ainsi, elle sera discrètement trahie par ses regards, son ton ou encore sa gestuelle, qui sous-communiqueront à l’homme qu’elle manque de confiance en elle, parce qu’elle cherche à plaire.

Même si l’homme en profitera sur le moment, il risque fort de se sentir beaucoup moins attiré par la suite.

A l’inverse, l’homme fera toute la différence avec une femme qui se donne tout aussi rapidement mais cette fois parce qu’elle en a vraiment envie elle-même et se sent prête. Un homme de qualité respectera pleinement et désirera cette femme là. Car voilà une femme qui sait ce qu’elle veut et qui assume sa féminité, sa sexualité et ses envies. Ce genre de femme est très attirante, d’autant plus qu’elle est rare.

(Oui, il y a une minorité d’hommes qui ne sont pas du tout à l’aise avec ça et font dans leur tête une distinction entre les femmes « chaudes et légères » avec qui ils s’amusent et les femmes « pures et sérieuses » avec qui ils se mettent en couple. Cela s’appelle le complexe de la Madone, et ce sont des hommes à fuir. Vous ne voulez pas d’eux, donc c’est pas une grande perte.)

Similairement, une femme qui fait artificiellement attendre un homme alors qu’elle a envie de lui, par simple peur d’être mal jugée, sera… ironie du sort… mal jugée! L’homme captera les petits indices qui lui révèlent la motivation craintive de la femme ; ce manque de confiance cassera l’attirance de l’homme. Il s’accrochera peut-être un peu pour arriver à sa satisfaction charnelle – et aussi par goût du défi (les hommes adorent les défis), mais son attirance s’évanouira rapidement par la suite.

A l’inverse, il y a la femme qui fait attendre un homme parce qu’elle en a ENVIE, peut-être parce qu’elle est joueuse et raffole de cette tension sexuelle qui grimpe qui grimpe… jusqu’à la faire grimper aux rideaux! Cette femme là sera perçue – à juste titre – comme une femme sensuelle et forte, et inspirera chez l’homme admiration et envie.

Vous voyez, ce n’est pas tant votre action qui compte, mais plutôt votre état d’esprit qui cadre et qui donne contexte à votre action.

Voilà pourquoi il n’y a pas de règle, et pas de durée minimum ou maximum à respecter. Vous faites ce que VOUS voulez, quand VOUS le voulez.

Aussi, l’idée n’est pas tant de céder à SES pulsions, mais plutôt de vous laisser aller aux VOTRES.

Et quoi de plus libérateur que de savoir que vous ne pouvez pas fauter, à partir du moment ou vous respectez VOS envies et que vous faîtes ce que VOUS voulez.

Génial, non?

Les hommes sont attirés par des femmes de valeur, et une femme de valeur fait ce qu’elle veut, quand elle le veut, parce qu’elle le veut. La femme de valeur sait ce qu’elle veut chez un homme, et comme elle a de multiples prétendants, elle SELECTIONNE parmi eux le meilleur.

Dans le royaume animal, le mâle fait la cour tandis que la femelle sélectionne (pensez au paon qui fait étalage de son magnifique plumage devant la femelle qui choisi le plus beau). Chez l’humain, ces mécanismes hérités survivent dans les parties ancestrales de notre cerveau. Le résultat est que les femmes ont tendance à se sentir à l’aise à sélectionner, tandis que l’homme sera attiré par une femme qui sélectionne. Ce sont nos rôles naturels.

Alors nous vous conseillons de considérer la première nuit avec un nouvel homme comme une façon de le TESTER, de le mettre à l’épreuve de votre filtrage. Vous êtes une femme de valeur et cet homme doit être à la hauteur – y compris au lit, car c’est important!

Même si c’est un moment privilégié, le sexe n’est après tout qu’une facette du processus consistant à faire connaissance avec l’autre. Avant d’aller plus loin avec un homme, vous voulez tester l’alchimie. Nous sommes des êtres sexués, et le sexe est bien trop important dans une relation pour être mis sur une sorte de pied d’estale et réservé pour « plus tard », ce qui vous exposerait à une amère déception, et potentiellement beaucoup de frustration et de temps perdu. Autant savoir rapidement si l’alchimie est là.

Reste potentiellement un problème.

Parfois, certaines femmes ont très envie d’un homme dans la chaleur du moment, se laissent aller à leurs envies, mais ne se sentent pas bien le lendemain ou plus tard. Surtout si l’homme ne les rappelle pas…

Pour ces femmes là, l’ivresse du plaisir passionnel ne vaut peut-être pas toujours la gueule de bois du lendemain.

Dès lors, comment profiter au maximum de l’ivresse du moment présent tout en limitant la gueule de bois du lendemain?

Notre parade anti-gueule-de-bois est simple:

Avant de vous donner à lui, déterminez s’il est intéressé plutôt par VOUS ou par le SEXE.

Aussi, si vous jugez qu’il s’intéresse authentiquement à VOUS, et que vous en avez vraiment envie, alors n’hésitez pas à vous donner à lui et de profiter pleinement de ce moment partagé.

Sinon, prenez votre temps. Et si vous avez peur de ne pas pouvoir supporter les conséquences de vous être trompée sur ce point (ce n’est pas une science exacte et vous n’aurez jamais de garanties…), alors il vaut probablement mieux attendre un peu.

Concrètement, il n’est pas toujours évident de savoir si un homme est intéressé par vous ou simplement par le sexe. Nous n’avons pas la place ici pour détailler, d’autant que ces points sont amplement traités dans notre e-book « Le Mode d’Emploi » que vous pouvez télécharger immédiatement sur cette page.

On l’a vu: faire artificiellement attendre un homme ne va PAS vous aider à être perçue comme une femme désirable pour une relation sur le long terme.

Par contre, il existe 3 erreurs à éviter à tout prix pour ne pas être perçue comme un plan lit, ainsi que plusieurs manières de s’assurer de l’intérêt durable d’un homme, en vue d’une relation sérieuse.

=> Pour en savoir plus et accéder immédiatement à notre e-book « Le Mode d’Emploi », cliquez ici!

Amicalement,

Alex et Marc

 

 

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous pour un essai GRATUIT aux conseils d’Alex & Marc, et recevez immédiatement par email votre rapport de 22 pages sur « Les huit erreurs à ne JAMAIS commettre avec un homme. » (pas de spam – désinscription facile en 1 clic – C’est top !)

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec vos amies !
Cliquez sur l’une des icônes ci-dessous et partagez instantanément cet article via Facebook, Twitter ou Myspace…Vous pouvez aussi leur transmettre via Gmail, Yahoo Mail, Hotmail… pour les aider elles aussi à se construire une vie sentimentale HEUREUSE et pleine d’harmonie :-)

8 réponses à to “Quand coucher avec un nouvel homme?”

  • Mharzi:

    Tous les articles que j’ai pu lire, me donne l’ envie d’acheter  » le mode d’emploi  »
    Ce que je vais faire très prochainement Cordialement Mart

  • Teddie:

    Merci à vous Alex et Max de vos conseils ci-dessus. Je pense tout a fait comme vous en ce qui concerne le premier acte sexuel. Mais peut être que Marion est jeune. C’est pourquoi sa volonté de faire attendre. Pour ma part, j’ai connu un homme de 56 ans (et j’en ai 60), qui m’a rappelé mon premier amour lors de mes 16 ans. L’ayant connu lors d’une mission dans mon pays, il devait repartir 2 semaines après que nous ayions fait connaissance. Nous sommes passés à l’acte la semaine avant son départ, car marié, il ne voulait pas passer le cap. Mais, le fait de m’avoir connue, lui a fait revivre ses années de jeunesse, refait aimer la musique, danser, le flirt, rire, les promenades la main dans la main sur la plage, le bain de minuit, etc.. Mais une fois rentré, il s’est rendu compte que ce n’était pas suffisant pour refaire une vie ! Bref, je crois seulement qu’il n’est pas aussi amoureux que moi. Cela fait 10 mois que nous sommes en contact et j’espère toujours qu’il viendra un jour me rejoindre. Qu’en pensez vous ? Cela en vaut-il la peine ? Dois je l’attendre ? ou attendre de rencontrer une autre personne. Il faut savoir que je vis seule depuis 13 ans bientôt. A bientôt de vous lire. Teddie

  • debord:

    bonjour,
    j’aime beaucoup vos articles et je vous suggere un nouveau sujet :)
    que repondre a la superbe phrase que tous les hommes adorent « c’est compliqué !! »
    je viens de passer un super we avec un homme, le we dernier il est venu 3 jours d’affilés pour que l’on puisse se voir.
    toute la semaine nous avons échangé par sms et il m’appelait tous les soirs !!
    donc confiante j’ai fait 500 km pour passer le we avec lui
    et a l’issus du we, je lui ai dit que j’aimerais bien repasser des we comme celui ci et la il me répond ‘c’est compliqué !! »
    j’ai beugué ? je n’aurais pas du lui dire ca ?
    ca devient compliqué entre ce qu’il faut, ce qu’il ne faut pas, il existe sur terre un homme qui ne raconte pas des pipots et qui arretent de se cacher derriere une vie compliquée…….
    merci de m’aider car la je ne sais plus comment faire :)
    au plaisir de vous lire

  • Electra:

    Aaaah merci beaucoup pour cet article, c’est EXACTEMENT ce qu’il me fallait là tout de suite !! Ce sont les questions que je me posais depuis 2-3 jours (auquel vous avez parfaitement répondu), qui me perturbaient.. C’est presque comme si vous me suiviez à distance là en lisant dans mes pensées du moment! haha Car j’ai moi aussi rencontré un homme il y a un peu plus d’une semaine, avec qui j’aimerais que ce soit du sérieux, plutôt que d’une simple fréquentation. Donc j’essai d’y aller lentement, et ne pas brusquer les choses, je suis donc vos conseils du e-book, qui m’ont été d’une très grande utilité, je vous remercie pour cela :) en espérant que ça me mènera à une relation stable comme je le souhaite, avec la personne qui me convient le mieux.

  • dany:

    bonjour,
    pour ma part je pense qu’il n’y a pas de mode d’emploi!!!
    Il faut croire au destin, être là au bon moment, à la bonne heure…. etc …Même si on ne croit plus en rien,
    l’inattendu peut arriver ………
    En ce qui me concerne, après des années de tristesse et d’errance à la recherche
    de ma moitié, de relations avortées, d’espoirs déçus… je me suis renfermée sur moi-même
    avec pour seul moteur mon travail et ma famille…mais aussi mon gros lot de soucis … et un deuil qui
    m’a laissée sur le carreau….ce qui m’a conduit il y a 2 ans à une rupture de l’aorte…. Je m’en suis sortie in -extrémis !!! mais deux ans de douleur, d’anéantissement, refus de la vie amicale et la conviction que plus jamais un homme ne porterait les yeux sur moi , avec ma belle cicatrice et ma libido en berne…
    J’ai eu recours comme beaucoup pour combler la solitude et avoir l’impression d’exister, à plusieurs sites gratuits de rencontres (sans rencontres) le coeur n’y étant plus !! mais avec un petit parcours parsemés de beaux échanges amicaux pour certains contacts , ce qui égayait mes samedis soirs de fous-rires….
    Jusqu’au jour où …… en octobre exactement un homme m’a contactée sur un site où je n’allais pratiquement plus et où d’ailleurs j’avais voulu a plusieurs reprises enlever mon profil … Très récalcitrant ce site !!!! mais peut être un signe !!
    D’emblée le contact ne m’intéressait pas , la personne en question étant espagnol et je ne parle pas espagnol!!!!!!!!!!!!!! Un peu pressant aussi et malheureusement pour lui mon coeur était froid et trop déçu…
    A quoi bon espérer quelque chose, je n’avais plus envie de m’investir dans une histoire sans doute encore
    vouée à l’échec…Lui, Il avait ma photo sur mon profil, et m’a proposé de m’adresser la sienne !!! Chose dite, chose faite …. Certes, ce n’était pas un vilain homme, il était même pas mal et assez charismatique…. De semaine en semaine le pauvre se contentait d’échanges plats et vraiment sans intérêt!!!
    Je refusais ses rv … aucune envie de courir je ne sais où !! En plus c’était cette période où la cote basque était
    sous la pluie pendant des semaines , alors le samedi soir j’étais mieux lovée sur mon canapé devant un bon feu de cheminée à regarder la télé …..
    Et lui pugnace , il s’accrochait , il s’accrochait … me disant qu’il avait eu un coup de coeur !! Lui l’homme du sud et moi originaire du nord …blonde aux yeux clairs… il m’appelait son « ciel »… les contraires qui s’attirent !!!!
    Evidemment me direz-vous je pouvais stopper les dial, mais qui ou quoi m’empe^chait de le faire ? Je n’en sais rien … et pourtant je ne « jouais » pas avec lui, au fil des jours j’avais même de la tendresse pour cet homme inconnu –virtuel— qui me portait autant d’intêret !!!! Et un samedi soir, le 9 novembre, j’ai accepté
    son rv à la gare d’Hendaye, soirée pluvieuse , horrible, à ne pas mettre le nez dehors….
    Et nous nous sommes trouvés …….Enfin!!!!!! Et oui il était là ce fameux déclic de la première seconde!!!
    Un homme d’1.91m, souriant, beau visage, plein de respect et de douceur, habillé comme un « schroufmm » tout en bleu, et moi habillée comme une « schroumfette » toute en bleu!!!!!!!!!!! Il f allait le faire quand même!! ………..Hendaye ville morte en dehors de la période estivale, nous sommes allés à Fontarabia de l’autre coté de la frontière, pour manger qq tapas…
    Bras dessus, bras dessous, pour tenir sous mon petit parapluie et ne pas glisser avec mes talons
    de 10 cm!!!!! Ce rapprochement inopiné était très troublant et ce contact de nos peaux me procurait une sensation oubliée … lui même n’était pas insensible , on comprend vite ce genre de chose !!
    Notre premier baiser fut échangé de suite, un baiser frais, exigeant, possessif, …. J’étais une femme perdue !!!!!!!!!!!!
    C’était un homme très enveloppant ,, toutes sortes d’idées me traversaient l’esprit !!! Je me demandais bien à quelle sauce il allait me manger et comment –surtout– j’aillais m’en sortir !!!!!!!! ooooh quel homme!! plein d’arguments , de bon sens, de tendresse , d’envie (homme taureau qui sait ce qu’il veut)
    Il fallait que je résiste … surtout pas coucher le premier soir ….je ne voulais pas passer pour une salope… je ne connaissais pas les habitudes « espagnoles » olé olé ….je lui expliquais que çà ne se faisait pas de rester avec un homme , et comme çà de s’embrasser, de se toucher pour faire monter la température !!! Je ne suis pas naïve , je sais qu’il faut « stopper » très vite , si on n’a pas envie d’aller plus loin !!! Dans ma tête çà se bousculait,, mon coeur disait OUI et ma tête disait « NON »…
    Et puis merde!!!! j’avais la chance d’être désirée par un homme , un homme bandait pour moi –alléluilla!!!
    et j’allais dire « NON »????? Moi même si vide et si sèche depuis des mois, je sentais le désir monter , j’étais
    sidérée, j’avais une folle envie de lui………. et voilà je me suis laissée faire, j’ai accepté, j’ai succombé à sa demande et nous sommes allés passer la nuit à l’Ibis le plus proche de la fron tière…
    Mon Dieu quelle nuit , sur le coup j’ai cru qu’il avait avalé une plaquette entière de viagra !!!!!!!
    Quel bonheur cette rencontre !!!!!!!! Il m’a aimé comme un fou , et il m’aime toujours…..te quiero, te quiero, te quiero !!!!!!!!!!!!!!! Je ne sais où va me conduire cette relation , très fusionnelle, nous espérons au moins à un bail de 20 ans… Je n’ai jamais connu un tel tourbillon ……….
    Ce soir je vais le chercher en Espagne et je suis folle de bonheur , nous passerons la nouvelle année
    ensembles et je le remercie infiniment d’avoir tant insisté pour me rencontrer…. mon bonheur je lui dois mille
    fois et je remercie Dieu tous les jours aussi pour cet « inattendu » qui me vient du ciel..
    Voilà mon histoire!! excusez la longueur, mais je suis là pour témoigner qu’il peut y avoir la lumière
    au bout du tunnel………… Passez tous de bonnes fêtes de fin d’année , et que Dieu vous bénisse…
    Je vous embrasse!!

  • fournier:

    Bonsoir,
    Je vais relire ce brillant ouvrage, que j’ai avalé en un temps record, mais qui m’a permis cependant de comprendre
    le souci d’Alex et Marc, à contribuer au bonheur des couples avec un retentissement sur la famille, les enfants, et la
    société toute entière. Fallait y penser! Je ne peux que le conseiller. MERCI à ALEX ET MARC. Yolande

  • Gassier Francine:

    Bonsoir,
    Je suis tout à fait d’accord avec Alex et Marc, que lorsqu’on a envie d’un homme il ne faut pas attendre mais suivre son instinct et écouter son intuition car même après avoir couché le 1er soir, je suis convaincue qu’un homme s’il a envie de vous revoir, il fera tout pour cela et l’inverse aussi…..
    Francine

  • josee:

    Je crois que le meilleur moment pour se donner a un homme c’est le troisieme rendez-vous.Le premier, il vous regarde et il se demandera si vous etes une fille facile.Malgré tout il peut quand même vous inviter au resto.Le deuxieme, il se permet un petit baiser au cinéma et un plus gros dans la voiture apres une agréable soirée.Le troisieme,il avait prévu vous amener chez lui pour quelques jours et c’est a ce moment que toute la magie opere.

VOTRE RAPPORT GRATUIT
Inscrivez-vous pour un essai gratuit aux conseils d'Alex & Marc, et recevez immédiatement par email votre rapport de 22 pages "Les 8 erreurs à ne JAMAIS commettre avec un homme."
 

PS 1: Nous détestons le spam autant que vous donc nous ne communiquerons jamais votre adresse email à personne... JAMAIS !

PS 2: Un lien de désinscription en 1 clic est présent dans tous nos messages. Comme ça si un beau jour vous ne souhaitez plus les recevoir, c'est automatique et surtout c'est facile :-)